skip to Main Content
Le Sermon Du Vendredi – 16/11/18 : Mawlid An-Nabî, La Naissance Du Prophète (sas)

Le sermon du vendredi – 16/11/18 : Mawlid an-Nabî, la naissance du Prophète (sas)

Chers musulmans !

La nuit du lundi au mardi prochain est la nuit du Mawlid, qui célèbre la naissance de notre bien-aimé Prophète (sas). Puisse le monde musulman et l’ensemble de l’humanité bénéficier de la bénédiction de cette nuit.

Notre Prophète (sas) a honoré notre monde de sa venue dans la douzième nuit du mois de Rabi’ul Awwal, un lundi. À cette époque, l’humanité était dans les ténèbres tant du point de vue religieux que social, à commencer par la ville natale de notre Prophète (sas), La Mecque. À titre d’exemple, la maison de Dieu, la Ka’ba, était souillée d’idoles auxquelles les mecquois vouaient leurs adorations. Le racisme et le sectarisme régnaient en maîtres et la notion de justice ne s’appliquait qu’à ses proches. C’est pour cette raison que de nombreuses dissensions et guerres civiles déchiraient la société de l’époque. Les forts avaient toujours raison et les faibles toujours tort. Les pauvres et les démunis n’avaient pas le droit de vie. Les interdits portant atteinte aux mœurs et à l’économie tels que l’alcool, les jeux de hasard, l’usure ou encore la fornication étaient pratiqués ouvertement. Les femmes n’étaient pas considérée comme des êtres humains ; les petites filles étaient même parfois enterrées vivantes dès leur naissance. La notion de famille était incomplète. Un homme pouvait se marier avec autant de femmes qu’il le désirait.

Mes chers frères et sœurs !

C’est dans cette société où régnait une terrible injustice et une ignorance sans nom qu’est né et a grandi notre Prophète (sas) avant de devenir le messager de Dieu à ses 40 ans. Bien qu’il ait vécu dans une société d’injustice et d’oppression, Allah a fait de lui une personne pure, digne de confiance et respectée de tous. Le fait qu’il soit surnommé AlAmîn, « le digne de confiance », avant même le début de la révélation en est la plus belle preuve. Allah dit ainsi dans le Coran : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers.  ».[1]

 

Chers musulmans !

La nuit de la naissance d’un Prophète comme celui-ci doit certes être commémorée et valorisée. Mais il ne faut surtout pas n’en rester qu’aux paroles. Il ne fait aucun doute que se rappeler du Prophète (sas) et se réjouir de sa naissance sont de bonnes actions. Mais la meilleure des choses est de passer à l’acte et de suivre la voie du Prophète en menant une vie conforme à sa sounna. Il est dit à ce sujet dans le Coran « Dis: « Si vous aimez vraiment Dieu, suivez-moi, Dieu vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.  ».[2] Notre Prophète (sas) attire par ailleurs notre attention à ce propos lorsqu’il dit : « Celui qui s’accroche à ma voie alors que ma communauté sombre dans la perversion recevra la récompense du martyr. »[3]

Mes chers frères et sœurs !

Que signifie suivre la voie du Prophète (sas) ? Suivre sa voie consiste à le suivre dans la foi et à respecter ses enseignements en matière de religion. Il est impensable qu’une personne se prétende musulmane, croit en Dieu et au Jour du Jugement Dernier tout en délaissant la prière et le jeûne, en refusant de donner la zakât, en ne différenciant pas le halal du haram et en n’essayant pas de se préserver des interdits tels que l’usure, l’alcool, les jeux de hasard, le mensonge, la médisance ou encore la jalousie. Une personne ne peut prétendre suivre la voie du Prophète (sas) qu’à condition de respecter ses promesses, tenir parole, être digne de confiance, essayer d’accomplir au mieux tout ce qu’elle entreprend, s’éloigner de tout ce qui est mauvais et nuisible et essayer d’être utile et de servir la communauté dans laquelle elle vit. Nous sommes malheureusement obligés de constater que cette description ne correspond pas exactement à nous autres, qui nous disons musulmans… C’est pour cette raison qu’il nous faut, de toute urgence, nous ressaisir. Chaque individu qui prétend être musulman doit passer à l’action et suivre véritablement la sounna du Prophète (sas). C’est seulement de cette façon que nous réussirons à fournir à l’humanité la génération de musulmans marchant dans les pas des compagnons du Prophète (sas) dont elle a tant besoin.

 

Que cette commémoration de la naissance du Prophète qu’est le Mawlid soit une source de bénédiction pour nous tous, et que notre bien-aimé Prophète Muhammed (sas) soit notre guide.

[1]       Sourate al-Anbiya (Les prophètes), 21:107

[2]       Sourate Âl-i İmrân (La famille d’Imrân), 3:31

[3]      Taberânî, al-Mou’djamou’l-Ewsad, 5414

Back To Top