skip to Main Content
Le Sermon Du Vendredi – 09/11/18 : Le Prophète : Une Personne Parmi Nous

Le sermon du vendredi – 09/11/18 : Le prophète : une personne parmi nous

Chers Musulmans !

Notre Seigneur, en s’adressant à notre bien aimé Prophète (sas) dit : Dis : « Je suis en fait un être humain comme vous Il m’a été révélé que Dieu est un Dieu unique ! »[1] Lui rappelant ainsi qu’il est aussi un être humain. De son vivant, tout comme nous notre prophète (sas) été heureux, lui aussi a ri ou souri et même fait des plaisanteries à ses compagnons. Il été proche de ses compagnons de la même manière, que ce soit avant la révélation ou après celle-ci. Il était la personne que tout le monde consultait à chaque situation, à qui on demandais ses idées et la personne que l’on cherchait dans les situations de peine et de détresse, il était une personne d’entre nous. Il couvrait les erreurs de ses amis, avec eux il était doux, il prononçait des paroles touchantes, lorsqu’une chose lui déplaisait il le disait avec courtoisie, il était un ami fidèle, qui n’oubliait pas les bonnes actions. Allah (swt) nous dit dans le Coran : « Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux

envers les croyants. »[2]

 

Chers Musulmans !

Anas Ibn Malik rapporte qu’un bédouin au nom de Zahir a un jour offert des cadeaux achetés dans le désert au Prophète. Lorsque ce bédouin voulut retourner chez lui, le Prophète lui offrit également des cadeaux et déclara : « Zahir est notre représentant dans le désert et nous, nous sommes le sien en ville! »

 

Ce bédouin n’était pas très beau physiquement mais le Prophète l’aimait beaucoup. Lorsqu’un jour Zahir faisait le marché le Prophète en s’approchant discrètement par derrière le pris dans ses bras. Étonné il dit « lache moi qui es tu ? »  Puis en se rendant compte que c’est le prophète sws il le serras dans ses bras.

 

Mes Chers frères !

Le Prophète demanda une fois autour de lui : « Qui souhaiterait acheter cet esclave ? » Sur quoi Zahir répondit ‘Ô Messager d’Allah ! Tu me trouves ainsi sans valeur ?’ Le Prophète lui dit alors : « Sache que tu n’es point sans valeur auprès d’Allah, tu es très cher auprès de Lui ».[3]

 

Chers Musulmans !

Le prophète avait une amitié sincère et fidèle avec Zahir (ra), qui se voyait sans importance mais qui avait de la bienfaisance à l’égard du prophète. Lorsqu’il aimait, il le faisait avec générosité et modération, il ne faisait pas de différence entre lui et ses amis.  Lorsqu’une personne venait à sa rencontre ou le visitais, il adoptait une relation montrant sa satisfaction et sa joie. Il ne se retenait pas des comportements chaleureux qui montrais sa vraie valeur, tout en pensant à sa valeur auprès d’Allah (swt) il se comportait avec respect et amour.

 

Chers fidèles !

Il est important de savoir avec qui nous sommes amis. Nos comportements envers nos amis sont d’autant plus important. De nos jours les relations amicales sont restreintes et limitées à se voir dans le monde virtuel, à garder contact et s’envoyer des messages de cette manière-là. Cette manière de vivre nous empêche de faire ressentir de l’amour, nous fait oublier la tolérance, le sourire sincère, nous fait oublier de vivre avec nos différences et nous ne sommes plus tolérant vis-à-vis de nos défauts. Dans ce cas, ce qu’ils nous restent à faire est de prendre en exemple l’amitié de notre unique leader qui est le Prophète (sas).

 

Que Dieu fasse de nous des amis sincères et fidèles, et qu’Il nous donne des amitiés fidèles et sincères. Amin !

[1] Sourate Kehf 18 :110

[2] Sourate Tevbe, 9 :128

[3] Müsned-i Ahmed, H. No: 12648; Tirmizî: Eş-Şemâil El Muhammedîye, H. No: 239.

Back To Top