skip to Main Content
Le Sermon Du Vendredi – 10/08/18 : Partage Ta Baraka

Le sermon du vendredi – 10/08/18 : Partage ta Baraka

Chers croyants !

Partager est l’un des plus nobles comportements chez l’être humain. Partager nécessite d’être altruiste, généreux et d’avoir de l’empathie. Le musulman considère le partage comme un acte d’adoration. Être avare et ne pas partager est une situation anormale et même une maladie qui doit être soignée. Le meilleur moyen de soigner cette maladie et de se forcer à donner, même en petites quantités. L’homme a du mal à partager de ce qu’il possède quand il croit que cela lui appartient totalement et éternellement. De plus, il n’y a pas de baraka dans ce que l’on ne partage pas.

Il ne faut pas oublier que la vie est courte, que le temps passe vite et que tout le monde va un jour goûter à la mort. La vie sur terre, que l’on appelle dounya est trompeuse. Celui qui se fait séduire par les charmes de dounya se fera tromper, et celui qui se fera tromper finira par être perdant. L’homme cherche l’infini sur terre alors qu’il a des capacités limitées. Il se comporte comme s’il était immortel alors qu’il va belle et bien mourir un jour ou l’autre. Il gaspille son temps et ses biens alors que ses jours son comptés. En se comportant ainsi, l’homme gaspille en réalité sa vie.

Chers frères et chères sœurs !

Rien de mondain ne peut apporter une vraie tranquillité intérieure à l’humain ni le rendre vraiment heureux. Bien que l’homme ne soit que passager sur terre, il doit chercher à faire des choses et accomplir des œuvres qui dureront jusqu’à la fin du monde. Le partage est justement un comportement vertueux qui fait partie de ce genre d’actions. Le fait de partager ne diminue pas ce que nous possédons, bien au contraire, cela nous apporte de la baraka. Partager ou donner un peu de notre temps, de notre amour ou de notre affection, partager notre repas ou notre sacrifice ; tout cela fait partie de cette catégorie d’actes nobles et vertueux. Allah -swt- met de la baraka dans ce qui est partagé.

Ce qui n’a pas de baraka n’a aucune valeur. C’est ainsi que le musulman perçoit la chose et c’est ainsi qu’il doit penser. Le musulman doit sans cesse être à la recherche de la baraka. Il faut savoir que ce n’est pas la quantité qui apporte la baraka mais plutôt l’intention qui motive notre geste ainsi que ce que nous faisons par rapport aux moyens que nous avons. Il est d’autant plus méritable de chercher la baraka avec sincérité de nos jours et dans ce monde où tout est mesuré en quantité et non en qualité.

Chers croyants !

Le sacrifice est l’un des meilleurs actes pour se rapprocher de notre Créateur. En plus de ce rapprochement avec le Seigneur des mondes, le sacrifice permet aussi de se rapprocher des opprimés et des personnes dans le besoin. C’est l’une des raisons pour laquelle il y a des campagnes de dons pour la distribution de sacrifices à travers le monde. Cela permet de renforcer les liens au sein de la société mais aussi de se souvenir des laissés-pour-compte de la terre qui ont été oublié ou mis de côté. C’est de cette manière que le sacrifice devient béni et qu’Allah y fait descendre la baraka.

Notre Créateur nous rappelle dans le Coran que ce n’est ni la viande ni le sang des sacrifices qui lui parvient mais plutôt notre taqwa, c’est-à-dire la sincérité qui motive nos comportements. C’est cet état d’esprit qui doit motiver ceux qui réalisent un sacrifice ou bien ceux qui l’offrent à des associations pour être distribué aux nécessiteux dans le monde.

Mes chers frères et mes chères sœurs !

Cette année encore, l’organisation Hasene s’engage à faire parvenir vos dons de sacrifices à des millions de nécessiteux. C’est avec le slogan « Partage ta baraka » qu’elle va tendre la main aux personnes dans le besoin et aux opprimés dans plus de 100 pays différents sous le suivi de 450 observateurs. Hasene est un intermédiaire pour transmettre les dons des musulmans qui vivent dans l’aisance en Europe aux nécessiteux du monde afin que cette action se transforme en un acte de partage et d’entraide. Nous pouvons contribuer à la joie des plus démunis en leur offrant notre sacrifice et espérer par la même occasion d’obtenir des invocations de leur part pour seulement 100 €.

Rien ne peut nous apporter une plus grande joie ni une plus sérénité que le fait d’offrir un sacrifice à des personnes qui sont dans le besoin et que nous ne pourrons certainement jamais imaginer rencontrer dans notre vie car ils vivent à des milliers de kilomètre de nous.

Dans ce cas, c’est le moment de se rapprocher par le biais du sacrifice, c’est le moment de chercher la baraka dans le sacrifice et c’est e moment d’augmenter notre baraka par le partage. Quelle joie pour ceux qui profitent de cette belle opportunité !

Qu’Allah accepte nos sacrifices et qu’Il nous rapproche de Lui par cet acte. Qu’Allah augmente notre taqwa et qu’Il vienne en aide aux opprimés en nous accordant la grâce d’être des intermédiaires pour cela.

Télécharger le sermon en français (pdf)

Télécharger le sermon en turc (pdf)

Back To Top