skip to Main Content
Le Sermon Du Vendredi – 24/08/18 : Le Repentir : La Clé De La Miséricorde

Le sermon du vendredi – 24/08/18 : Le repentir : la clé de la Miséricorde

Chers Musulmans !

Notre Seigneur nous recommande dans le verset suivant de nous repentir avec sincérité : « Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite » ils diront : « Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent »[1]. Le repentir sincère est le repentir effectué avec les organes et le cœur afin de ne pas revenir aux mêmes erreurs.

 

Chers croyants !

Allah (swt) nous ordonne : « Dis : « Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux ». »[2].

La personne qui se repent de la mécréance, de l’associationnisme ou de quelque péché que ce soit ne doit pas désespérer d’être pardonnée. En effet Allah (swt) pardonne tous les péchés à celui qui se repent, pourvu que son repentir soit sincère. Attention toutefois, notre message ne signifie en aucun cas : « Dieu pardonne tout, commettez tous les péchés que vous voulez, autant que vous voulez. ». Non ! Le pardon d’Allah ne marche pas comme cela. Au contraire le sens de ce pardon est plutôt de dire ; « Si auparavant tu as commis un péché alors n’attend pas, repens-toi, Allah (swt) pardonne tous les péchés, à condition que tu te repentes, ne perd pas espoir ! »

 

Mes chers frères !

Comment adopter ce repentir sincère ? Comme dans tous sujets, c’est notre Prophète Muhammed (sas) qui nous montre l’exemple à suivre : Un jour Mouadh ibn Djabal (r.a) lui demanda en effet : « Qu’est-ce qu’un repentir sincère ? ». Il lui répondit alors : « C’est le fait pour un serviteur de regretter un péché qu’il a commis, d’implorer le pardon de Dieu pour ce péché et de ne plus le commettre. »[3].

À ce sujet, l’un grands savants tabi’in, Soufyan ibn Uyaynah, dit : « Le repentir sincère se reconnaît à ces quatre caractéristiques chez le serviteur : le peu d’intérêt pour les choses mondaines, l’humiliation de son nafs, le fait de se rapprocher d’Allah avec soumission et le sentiment d’être toujours imparfait dans son obéissance à Allah. ».

 

Ainsi le premier pas que nous devons faire vers ce repentir sincère est de remarquer son erreur. Nous pourrons ainsi ensuite persévérer afin de ne pas retomber dans cette dernière. L’indicateur de notre persévérance sera alors l’accomplissement de nos obligations envers Allah (swt).

 

Mes chers frères !

Nous devons nous repentir avec ces mêmes organes avec lesquels nous commettons nos péchés. Les péchés commis avec le cœur tels que l’ostentation, l’arrogance, la jalousie, la cupidité, l’avidité ou encore l’avarice doivent être corrigés avec ce même cœur. En effet celui qui se repent des péchés commis avec son corps sans se repentir des péchés du cœur est semblable à un récipient décoré à l’extérieur mais sale à l’intérieur. Tout comme celui qui essaye de prier en étant impur ne rapproche pas d’Allah, celui qui porte des saletés dans son cœur ne pourra pas, lui non plus, se rapprocher d’Allah. Allah (swt) dit dans le Coran : « Évitez le péché apparent ou caché, (car) ceux qui acquièrent le péché seront rétribués selon ce qu’ils auront commis. »[4].

 

Mes chers frères !

Chaque repentir doit être de la même nature que le péché commis. Le repentir de l’aumône passe par le don de l’aumône qui a été omise.  Celui du jeûne est de jeûner les jours manqués. Si l’on doit quelque chose à quelqu’un il faut s’acquitter de cette dette pour pouvoir se repentir. Si l’on brise le cœur de quelqu’un, demander pardon fait partie du repentir. Si l’on a menti sur quelqu’un, il faut tout d’abord dire la vérité sur cette personne pour commencer son repentir. Dans ce cas, il faut prendre comme guide notre unique exemple qui est le Prophète (sws) en se repentant comme lui soixante-dix fois par jour ou plus, et en restant en état de repentir permanent. Nous devons nous repentir le plus rapidement possible de nos erreurs et de nos pêchés. Puis nous devons nous efforcer à ne pas retomber dans les mêmes erreurs.

Qu’Allah (swt) mette de la sincérité et de la continuité dans nos repentirs !

 

[1]                   Sourate L’Interdiction (at-Tahrîm), 66:8

[2]                   Sourate Les Groupes (az-Zumar), 39:53

[3]                   Süyûtî, Dürrü’l Mensur, 8/227

[4]                   Sourate Les Bestiaux (al-An’âm), 6:120

 

 

Télécharger le sermon en français (pdf)

Télécharger le sermon en turc (pdf)

Back To Top