skip to Main Content

L’ingérence des politiques du culte musulman et le dévoiement de la charte des principes de l’Islam de France

Communiqué de presse

L’ingérence des politiques du culte musulman et le dévoiement de la charte des principes de l’Islam de France

 

Paris, le 25 mars 2021,

Aujourd’hui, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la citoyenneté, Madame Marlène Schiappa, a affirmé sur la chaîne LCI, qu’en application de la charte des principes pour l’Islam de France, les imams devront reconnaître dans leurs prêches le droit des personnes du même sexe à se marier.

Cette déclaration déplorable, démontre une fois de plus l’ingérence des politiques dans le religieux et ceci n’est plus supportable.  Madame la ministre déléguée s’appuie, pour annoncer cela, sur la charte des principes de l’Islam de France tout comme le ministre de l’Intérieur.

Les déclarations politiques des personnes exerçant des fonctions à responsabilité au sommet de l’Etat, telles que Madame  Shiappa et Monsieur Darmanin, et leurs façons d’interpréter voire même de dénaturer cette charte démontre de façon éclatante qu’il reste des points à éclaircir dans son contenu.

Depuis le début la CIMG ainsi que d’autres fédérations et mosquées non affiliées ont souligné l’importance d’élaborer une charte qui ne souffre d’aucune ambiguïté et qui obtiendrait l’adhésion de tous.

Nous tenons à saluer la condamnation des propos maladroits de Madame Schiappa de la part de la Grande Mosquée de Paris qui démontre clairement que sur les sujets tels que le mariage, il n’y a pas de divergence entre les fédérations musulmanes.

Nous demandons aux politiques de cesser leurs ingérences et leurs interprétations au sujet du culte musulman.

Nous réitérons notre appel auprès des responsables des fédérations signataires à reprendre le dialogue avec l’ensemble des fédérations membres du CFCM afin de concrétiser un projet commun pour une charte des principes claire et acceptable par tous.

Fatih SARIKIR
Président

Back To Top