skip to Main Content

DEFINITION DE « MILLÎ GÖRÜŞ »

Le terme « millî » vient du mot arabe « millat » qui est un mot cité à de multiples reprises dans le Saint Coran. Ce terme désigne la communauté rassemblée autour d’un Prophète, qui croit en lui et aux valeurs et aux traditions que le Prophète enseigne et transmet. Le mot « Görüs » quant à lui, est d’origine turque et désigne littéralement « la vision ». Dans un sens plus large, il signifie la façon de concevoir, le paradigme. Ainsi, le « Millî Görüs » désigne l’ensemble des musulmans qui se considèrent comme faisant partie de la lignée d’Ibrahim (a.s.) en matière d’opinion et de foi tout en suivant le message de Muhammad (s.a.w.s.), le dernier des Envoyés de Dieu.

 

FONDATION ET EVOLUTION DE LA CIMG FRANCE

Durant les années 70, des millions de musulmans de Turquie et d’autres pays ont émigré en Europe. De leur côté les travailleurs turcs ont formé des petits groupes et se sont rassemblés dans des petites salles aménagées dans lesquelles ils pouvaient faire leurs prières. Ces petits groupes se sont ensuite rassemblés pour former des associations régionales et des fédérations à l’échelle nationale.

Avec le temps et l’accroissement considérable du nombre d’adhérents, les membres sentirent le besoin urgent de doter ces organisations d’un « bureau central » afin de lancer et surveiller la construction de mosquées, organiser les pèlerinages (hajj et omrah), recruter et former des imams et autres personnes chargées du « conseil d’orientation » (Irshâd) et des services religieux.

C’est en vue de cette nécessité qu’en 1995, la Communauté Islamique du Millî Görüş (CIMG) a vu le jour. L’organisation nouvellement constituée a planifié ses projets, modelés par le contexte économique et politique de l’époque et centrés sur les réalités de la société d’alors.

L’organisation, liée au centre principal européen du Millî Görüs appelé « Islamische Gemeinschaft Millî Görüş », s’est alors constitué en 6 grandes régions (les bölge) eux-mêmes constitués de plusieurs branches locales appelées les sube et ce, à travers toute la France.

La stricte hiérarchie de la CIMG France (les branches locales sont dotées d’un conseil et d’un président, eux-mêmes subordonnés à la région et ainsi de suite au niveau national) son expérience ainsi que le nombre conséquent de ses activités font de la CIMG France une organisation sûre et efficace.

Aujourd’hui, forte de plus de 300 associations avec une expérience de terrain remarquable, la CIMG France est un acteur incontournable de la vie des musulmans de France. A ce titre, la CIMG France est présente au sein du bureau exécutif du CFCM en la personne de son secrétaire général, M. Fatih SARIKIR.

Back To Top