skip to Main Content
Sermon 22.06.2018 – La Notion D’Ange Et La Foi Aux Anges

Sermon 22.06.2018 – La notion d’Ange et la Foi aux Anges

Chers Croyants !

L’un des pilier de notre foi est la croyance aux anges. Bien qu’ils ne soient pas perceptibles par nos sens, Allah nous donne des informations sur ces êtres dans le Noble Coran. Dans le verset que nous avons lu au début de notre sermon, notre Seigneur nous dit : « Le Prophète croit pleinement en ce que lui a révélé son Seigneur, ainsi que les fidèles. Tous ensemble croient en Dieu, à Ses anges, à Ses Écritures et à Ses Messagers, sans faire aucune distinction entre Ses prophètes. Ils affirment : « Nous avons entendu et nous avons obéi. Pardonne-nous, Seigneur, car c’est vers Toi que tout doit faire retour ! ».»[1]

Chers Musulmans !

Notre Seigneur a assigné aux anges des tâches particulières. Ils effectuent la liaison entre Allah et le monde des hommes. Avec la permission de Dieu, ils se partagent diverses responsabilités afin d’assurer l’ordre et l’harmonie sur terre. Gardons bien à l’esprit que Notre Seigneur n’a besoin de rien. Il est le seul être qui existe de lui-même, qui soit autosuffisant et qui ait pouvoir sur tout. Malgré cela, dans le contexte de relation de cause à effet qui régit notre univers, Il a installé sur terre un ordre parfait que l’on désigne par le terme arabe de SounnatAllah. Les pierres angulaires de cet édifice sont les anges auxquels sont assignés diverses tâches. Djibril (as), aussi appelé « Sayyidou’l Malâika » – c’est-à-dire le maître des anges- est par exemple chargé de transmettre la révélation divine aux Prophètes. Azrâil (as), quant à lui, est responsable d’ôter la vie, tandis qu’Israfil (as) est chargé de souffler dans la corne annonçant la fin du monde, puis de souffler à nouveau pour annoncer la Résurrection. Mikâil (as), enfin, est l’ange responsable des évènements naturels tels que la neige, la pluie ou le vent. Il s’agit là des quatre anges majeurs. En plus d’eux, nous avons également chacun des anges scribes chargés de noter nos actes et de nous surveiller.[2] A ceux-là s’ajoutent des anges nommés par notre Seigneur pour nous protéger, prier pour nous et être nos amis[3]. De plus, après avoir rendu l’âme, nous serons confrontés à deux anges de même nature qui nous questionnerons sur notre Seigneur, notre Prophète et notre Livre. Il s’agit de « Mounkar et Nakir », également appelés anges de la tombe.  Comme vous le voyez, les anges sont donc en permanence à nos côtés, même si nous ne les voyons pas.

Chers Frères !

Le seul devoir des anges est d’exécuter les commandements d’Allah et de L’adorer constamment. Ils n’ont pas la capacité de Lui désobéir ou de suivre leurs propres passions et ne sont donc pas soumis à une épreuve comme les humains. Ils n’ont en effet pas de libre-arbitre contrairement à nous.  Leurs actes sont constants alors que les nôtres sont directement liés à  notre sens des responsabilités, à notre détermination, à notre intention ou encore à l’espoir d’un bénéfice quelconque. Allah le Tout-Puissant souligne dans le Coran cette différence entre des êtres humains qui peuvent être soumis à la punition de l’Enfer, et des anges incapables de commettre le moindre péché : « Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne. »[4]

Chers Fidèles !

Bien sûr,  il y aurait encore bien des choses à dire à propos des anges mais notre temps est limité et il est temps de résumer notre propos. Nous avons vu qu’Allah le Tout-Puissant a instauré son ordre, la SounnatAllah, pour le bon fonctionnement de ce monde et qu’il a attribué en cela une part active aux anges. Chaytan est en cela l’exemple du comportement envers Allah à ne surtout pas adopter, l’exemple à suivre  étant  les anges qui Lui obéissent inconditionnellement et accomplissent parfaitement leurs obligations. En tant qu’êtres dotés de libre-arbitre, nous pouvons aspirer à une position supérieure à celle des anges si nous nous conformons aux prescriptions divines. Nous avons en effet été créés libre d’accomplir des péchés mais avec la capacité également de regretter ces derniers et de nous en détourner. Ainsi, en tant que croyants, nous devons nous appliquer à lire et à comprendre les versets d’Allah de la meilleure des manières. Nous devons remplir ce devoir que notre Seigneur nous a donné, et être de bons serviteurs, accomplissant pleinement nos adorations afin de nous rapprocher d’Allah.

[1]                        Sourate de la Vache (Al-Baqara), 2:285.

[2]                        Cf. Sourate Qâf (Qâf), 50:17, Sourate des Abeilles (An-Nahl), 16:49-50.

[3]                        Sourate du Tonnerre (Ar-Ra‘d), 13:11.

[4]                        Sourate de l’Interdiction (At-Tahrîm), 66:6.

Back To Top