skip to Main Content
Sermon Du 08.06.18 – Le Coran Est Le Livre De La Vie

Sermon du 08.06.18 – Le coran est le Livre de la vie

Chers Musulmans !

Le temps et les lieux prennent de l’importance selon les événements auxquels ils sont témoin. La nuit du destin appelée laylat al-qadr, abrite, à ce titre, un événement unique que nulle autre nuit ne peut abriter. En effet, cette nuit est celle durant laquelle Allah -swt- révéla les premiers versets du Saint Coran qui est le dernier message divin adressé aux hommes.

Le début de la révélation du dernier message divin destiné aux êtres humains est un tournant dans l’histoire de la guidée de l’humanité. C’est pour cette raison que cette nuit où cet événement s’est produit a naturellement une importance particulière. Il est dit dans un hadith que la nuit du destin, est offert aux croyants pour qu’ils augmentent leurs hassenâtes.[1] De plus, comme il est indiqué dans la Sourate Al-Qadr, les anges, ainsi que Djibrîl descendent sur terre pendant cette nuit avec la faveur d’Allah, et une paix règne durant toute la nuit.

Chers Croyants !

Il est indispensable de faire des efforts pour essayer de comprendre le message coranique si l’on veut concevoir l’importance de la nuit du destin. Nous devons saisir l’opportunité de cette nuit pour en faire une occasion d’apprendre le coran, de mieux connaître notre Prophète -saws- et de mieux suivre les principes de vie et les sagesses qu’il nous a enseigné. Cette nuit doit aussi être une occasion pour prendre la décision de s’éloigner une bonne fois pour toute de nos mauvaises habitudes. Il ne faut pas oublier que le Coran est un guide de vie et une lumière sur le chemin qui nous mène à la vie éternelle. Le message coranique vise à parfaire notre comportement, renforcer notre spiritualité et nous conduire au bonheur dans ce monde et dans l’au-delà.

Il est dit dans un verset : « Certes, ce Coran guide vers ce qu’il y a de plus droit, et il annonce aux croyants qui font de bonnes œuvres qu’ils auront une grande récompense »[2]. La tolérance, la fraternité et l’amitié sont l’essence des principes coranique. Le Coran garantie l’amour, la conciliation, l’entraide, la paix et la justice entre les individus. Allah nous rappelle cette vérité à travers ce verset : « Alif, Lâm, Râ. Nous te révélons ce Livre pour que tu fasses sortir, avec la permission de leur Seigneur, les hommes des ténèbres vers la lumière, et les conduises vers la voie du Tout Puissant, du Digne de louange. »[3]

Mes Chers Frères !

Notre rapport au Coran doit être comme celui du Prophète -saws-, et nous devons accueillir cette nuit du destin qui commémore le début de la révélation comme l’a fait Notre Prophète -saws-. C’est-à-dire que nous devons établir un lien très fort avec le Coran. Tout comme le Prophète -saws- nous devons être impatient de parvenir à cette nuit. Nous devons chercher laylat al-qadr dans les dix derniers jours du mois de Ramadan, et faire comme si chacune de ces nuits était la nuit du destin. Voici ce que dit notre Prophète -saws- à propos des récompenses qui attendent ceux qui cherchent les bienfaits d’Allah durant cette nuit : « Celui qui veille la nuit du destin en prière, poussé par sa foi et espérant uniquement la récompense divine, ses péchés passés lui seront pardonnés »[4].

Nous devons donc accomplir encore plus de prières et réciter encore plus le Coran durant ces dernières nuits de ramadan. Il faut chercher à comprendre le Coran en lisant des tafsirs, il faut faire des invocations et surtout, il faut méditer sur le jour du jugement et la vie après la mort. Il faut également profiter des journées durant ces dix derniers jours de ramadan. Il faut constamment faire des zikrs, il faut répéter les mêmes invocations que le Prophète -saws- et il faut chercher la piété et la plus grande concentration durant nos prières.

N’oublions pas que la nuit du destin est plus précieuse que mille nuits. Plus nous ferons d’efforts en donnant de l’importance à cette nuit sacrée, plus Allah nous accordera de ses bienfaits.

Qu’Allah accepte nos actions et qu’Il les récompenses avec la plus grande baraka !

[1] el-Muvatta, İtikâf, 6

[2] Sourate İsrâ, 17:9

[3] Sourate İbrâhîm, 14:1

[4] Riyâzü’s-sâlihîn, Hadis No: 1192

Back To Top