skip to Main Content
Sermon Du 29.06.18 – La Bénédiction De La Vie : La Silat Ar-Rahim

Sermon du 29.06.18 – La bénédiction de la vie : la Silat Ar-Rahim

Chers musulmans !

Les êtres humains n’ont pas été créés pour mener une vie solitaire mais plutôt pour vivre en communauté. En effet, il n’est pas possible de vivre sans notre famille, nos enfants ou encore nos amis. Notre Seigneur, dans son infinie miséricorde à notre égard, nous a créé dépendants les uns des autres et nous a inspiré de la miséricorde et de l’amour pour nos semblables. L’amour et la miséricorde entre époux est par exemple décrit de la façon suivante dans le Coran : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de laffection et de la miséricorde. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. »[1] Les liens qui existent entre les êtres humains, en particulier au sein des couples, est quelque chose qui émane de la fitra, la nature humaine. Les liens de parenté proviennent également de la sagesse du Créateur Suprême. Le lien de compassion et d’amour qui existe entre l’homme et la femme au sein d’un couple est identique aux liens de parenté. Ainsi l’Envoyé de Dieu a déclaré : « Allah a dit : Je suis Ar-Rahmân, Le Très Miséricordieux. J’ai créé les liens de Parenté et J’ai fait dériver leur nom de mon propre nom; celui qui les préservera, Je le préserverai et celui qui les rompra, Je romprai avec lui »[2]. Notre Seigneur fait ici référence au fait que le terme arabe rahim, désignant les liens de parenté, dérive du nom divin de Ar-Rahmân.

 

Mes chers frères !

Les liens qui existent entre les époux et les parents émanent de la fitra et doivent être préservés conformément aux ordres de notre seigneur. Parfois, des tensions et des chamailleries entre les conjoints et les parents peuvent avoir lieu. En tant que croyant nous savons parfaitement que cela fait partie des réalités de la vie. Pourquoi ?  Parce que le fait que l’être humain soit faible, hâtif et impatient fait partie de l’épreuve de ce bas monde. A cet égard Dieu, qui nous connaît mieux que nous même, nous dit : « Celui qui croit en Allah et à l’au delà qu’il préserve les liens de parenté ». [3] Il lie ainsi la croyance en Allah et l’au delà à la préservation des liens de parenté. Cette relation étroite est une indication claire de l’importance de préserver les liens de parenté. Notre Prophète nous dit également : « Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier honore son invité ! Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier préserve les liens de parenté ! Que Celui qui croit en Allah et au Jour Dernier dise du bien ou alors se taise !»[4]

 

Cher musulman !

La compassion et l’intérêt que nous devons avoir pour nos proches a un nom particulier en Islam : il s’agit de la Silat Ar-Rahim. C’est à la fois une bénédiction et une épreuve de notre Seigneur. C’est une bénédiction car la miséricorde engendre la miséricorde et la bonté la bonté. La Silat Ar-Rahim est la bénédiction de la vie et la joie de la famille. Notre Prophète a annoncé la bonne nouvelle selon laquelle ceux qui préservent les liens de parenté iront au paradis. Mais attention car il s’agit également d’une épreuve. En effet, préserver les liens de parenté demande de la patience, du pardon et de la continuité. Rompre ces liens est haram. C’est pour cela, mes chers frères, que nous devons rendre visite autant que possible à nos proches, les appeler pour leur demander des nouvelles et essayer de résoudre leurs problèmes s’ils en ont. Nous deviendrons ainsi des exemples pour nos enfants et préserverons ce lien source de bonnes actions.

Que notre Seigneur nous fasse entrer parmi ceux qui savent apprécier les bienfaits des liens de parenté et qu’il nous permette de réussir l’épreuve de ce bas monde ! Amin.

 

[1]          Sourate des Romains (Ar-Rûm), 30:21

[2]          Tirmizî, Sünen, 7/137, H. No: 1830 (Mektebetu Şamile)

[3]          Buhârî, Sahih, 19/105, H. No: 5673 (Mektebetu Şamile)

[4]          Buhârî, Sahih, 18/437, H. No: 5559 (Mektebetu Şamile)

Back To Top